Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2011

Les Causses et les Cévennes classés par l'UNESCO

causses,cévennes,causse de sauveterre,causse méjean,saint-chély,sainte enimie,gorges du tarn

Vue sur le Causse Méjean, aux alentours du Puech d'Alluech, près de Mas-Saint-Chély (Parc National des Cévennes). Au premier plan une  doline, dépression formée par dissolution des calcaires, comblée par des sols propices à l'agriculture. Au fond du panorama, les nuages s'accumulent sur le Causse de Sauveterre.

Des années de débats et d'actions pour aboutir à la prestigieuse reconnaissance patrimoniale mondiale. Le mois passé, la patience des acteurs du projet porté par la France et soutenu par l'AVECC (Association de Valorisation des Espaces des Causses et des Cévennes, groupant les départements du Gard, de l'Hérault, de la Lozère et de l'Aveyron) à enfin été récompensée. Ainsi, après leurs espoirs déçus en 2006 et 2009, les candidats ont retrouvé le sourire. Le 29 juin dernier, l'UNESCO a inscrit les régions des Causses et des Cévennes au registre du Patrimoine mondial au titre des « paysages culturels évolutifs et vivants »...


Les deux atouts majeurs de cette région de l'arrière pays-méditerranéen lui ayant valu le label de l'UNESCO sont l'agropastoralisme et la richesse de sa biosphère. Le rôle universel des éleveurs et bergers, la beauté de la nature visible au travers de la variété de ses paysages grandioses ont ainsi été primés.

causses,cévennes,causse de sauveterre,causse méjean,saint-chély,sainte enimie,gorges du tarn Un troupeau de brebis sur le Causse Méjean

Cet ensemble à l'unité culturelle affirmée s'étend sur trois grands territoires à la géologie, la géomorphologie et aux paysages trés variés favorables au maintien d'une belle biodiversité

  • Les Hautes-Cévennes, pays granitique, au relief arrondi,
  • Les vallées cévenoles à l'est avec leur végétation boisée,
  • Les plateaux calcaires des Causses entrecoupés de gorges.

Sur ces territoires isolés, l'homme a laissé une empreinte raisonnable sans tomber dans les excès d'un développement économique et urbanistique destructeur.

causses,cévennes,causse de sauveterre,causse méjean,saint-chély,sainte enimie,gorges du tarn

  Village de Soulage, sur le Causse de Sauveterre : murs de pierres sèches et toits de lauzes.

La volonté de préservation du cadre de vie, l'existence d'un patrimoine culturel et historique et sa mise en valeur, tout en gardant un équilibre entre nature et activités humaines traditionnelles constituent les autres raisons du choix de l'UNESCO.

Depuis des millénaires, l'agropastoralisme et l'artisanat des Causses et des Cévennes ont modelé les paysages et ont évolué sans dépasser le stade pré-industriel. Dans cet environnement rustique, des communautés humaines ont trouvé refuge.

Cependant, leur développement est restreint en raison d'un cadre naturel rude puis par une législation protectrice de l'environnement et du patrimoine rural, historique et architectural. La région comporte ainsi deux belles et grandes zones protégées : le Parc National des Cévennes et le Parc naturel régional des Grandes Causses.

causses,cévennes,causse de sauveterre,causse méjean,saint-chély,sainte enimie,gorges du tarn

 Vue sur le Tarn, du "Point Sublime" (depuis le Causse Méjean avec en face le Causse de Sauveterre)

Déjà, à partir de 1879 et la publication du périple de l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson dans son roman "Voyage avec un âne dans les Cévennes", l'engouement pour son aventure fut tel qu'un itinéraire de randonné fut traçé : le GR 70, aussi nommé "Le chemin de Stevenson". Ce succès public représenta une étape importante dans la promotion des paysages et du patrimoine culturel de la région.

Aujourd'hui, la nouvelle renommée apportée par le label de l'UNESCO va certainement développer un tourisme culturel et vert encore modeste. Les actions et projets de mise en valeur du patrimoine des Cévennes et des Causses vont dans ce sens.

Le double enjeu sera de faire découvrir aux visiteurs ce cadre exceptionnel tout en continuant à préserver un environnement fragile pour qu'il ne pâtisse pas de l'afflux touristique.

causses,cévennes,causse de sauveterre,causse méjean,saint-chély,sainte enimie,gorges du tarn

 Vue de Sainte-Enimie dans les gorges du Tarn

 Pour en savoir plus :

François Le Moing
Juillet 2011

13:02 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.