Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2011

Kerry : to die for ...

Après une traversée, par une mer d’huile depuis Cherbourg, suivie d’un trajet en voiture depuis Rosslare, nous arrivons dans la baie de Ballinskelligs (Baile an Sceilg en Gaélique). Baignant le cap Bollus, l’une des pointes de la péninsule du Kerry, cette baie offre des paysages magnifiques, parmi les plus préservés d'Irlande. En parlant du Kerry, on nous avait dit :« It’s to die for ». On l’espérait, mais on redoutait d’avoir à constater aussi la pluvieuse réalité de l’Irlande. Et bien pour une fin d’avril, ce fut une belle semaine de soleil ; à part une journée à grains, indispensable à une authentique expérience irlandaise.

 

Ballinskelligs, Kerry, Irlande, Skelligs

Vue sur la baie de Ballinskelligs


Voyage aux Skelligs


Des nuances de vert à l’infini, sur une mer d’un bleu changeant, des falaises déchiquetées par une mer rageuse, des collines aux reliefs très doux et des plages de sable blond : tout semble perpétuellement en mouvement sur ces terres dont le socle géologique a figé les traces d’un océan disparu il y a 420 millions d’années.

Bodus head,Kerry, Skelligs

Vue sur le cap Bolus

La péninsule du Kerry est charpentée par la chaîne des Iveragh Mountains qui s'élève progressivement du sud-ouest au nord-est et culmine à près de 1040 m dans les Macgillycuddy's Reeks, non loin du parc national de Killarney. La forêt y est rare et les tourbières omniprésentes. Partout, le paysage porte la marque de l'érosion glaciaire : vallées en U, sommets émoussés, rochers arrondis et striés, barrages de moraines...

Kerry_to_die_for_14.jpg

Vue sur le parc national de Killarney (Upper lake)

La région est un lieu de villégiature privilégié des Américains, à la recherche de leurs racines européennes comme en témoigne une statue de Charlie Chaplin sur la promenade du front de mer de Waterville. Un guide recommande, en été,de faire le tour du Kerry dans le sens horaire, pour éviter, sur les routes étroites, de rester coincé derrière les bus de touristes bondés d'Américains qui tournent eux dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.Pas d’américains visibles en cette saison, et assez peu de touristes, on peut donc prendre le ring du Kerry dans le sens que l'on veut.

Kerry_to_die_for_02.jpg

Kerry_to_die_for_12.jpg

Waterville : statue de Charlie Chaplin  Maisons en front de mer

L’île de Valentia et Portmagee sont des lieux assez pittoresques : il fait bon flâner sur le port et sur les landes. Cahersiveen, port blotti au fond d'un fjord, est une étape du Ring of Kerry (L'Anneau du Kerry), cette route qui ceinture la péninsule. Les maisons sont peintes de couleurs vives (comme sur les cartes postales !) et les pubs y sont bien accueillants. Et, comme dans toutes les villes de la région, plane la légère odeur soufrée et acide des chauffages à la tourbe, extraite un peu partout dans la région.

Tourbe, Irlande

Tourbe, Irlande

 Extraction de la tourbe  Commercialisation de la tourbe

L'usage courant de la langue gaélique dans les conversations, sur les panneaux routiers ou dans l'affichage d'informations publiques ajoute au dépaysement et à l'étrangeté de la région.

 

Killarney

Le gaélique reste une langue trés utilisée dans le Kerry.

Le bord de mer est parfois difficile d’accès, car nulle loi littorale ne vient préserver un cheminement le long de la côte. Mais quelques réserves naturelles, notamment celle de Caherdaniel, permettent de belles ballades jusque sur le cap Lamb’s Head, qui borde l’estuaire nord de la rivière Kenmare. De cette pointe, on aperçoit au loin, entre les îles Scariff et la côte, émerger de l’océan, comme deux dents acérées : les îles Skelligs. Mais c’est à la tour de gué du sud de l’île de Valentia (Bray Head) que ces îles révèlent leur beauté singulière. On peut s'y rendre en bateau à partir de Portmagee, lorsque le temps le permet.

Kerry_to_die_for_17.jpg

Kerry_to_die_for_19.jpg

Deux vues prises de Lamb's Head

Après une bonne demi-heure de navigation, on longe Little Skellig, rocher totalement inhospitalier (du moins à l'espèce humaine), qui recèle une des plus grandes colonies de fous de Bassan du monde. Le pilote de notre bateau en profitera pour ravitailler en cigarettes un bateau de pêche immatriculé à Tralee, la plus grande ville du Kerry.

Ballinskelligs, Kerry, Irlande, Skelligs

Vue sur les îles Skelligs

L'abordage à la Grande Skellig (Great Skellig ou Skellig Michael) est quelque peu acrobatique, bien que nous bénéficions d'un temps plutôt agréable. On imagine ce que cela doit être par forte mer. L'île, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite un ensemble monastique, établi au sixième siècle. Les moines, qui désertèrent le lieu six siècles plus tard, creusèrent dans le roc un escalier de 2300 marches (ça occupe) pour accéder au monastère. Celui-ci est constitué d'une petite église, de quelques cellules, bâties en pierre sèche et d'un ensemble de tombes et de croix.  Battue des vents, une maigre végétation, où domine une espèce de silène endémique, s'accroche aux pentes escarpées. Sur l’île, on peut observer facilement des phoques, et de nombreuses espèces d'oiseaux, comme les fous de Bassan.

Kerry_to_die_for_03.jpg

Kerry_to_die_for_04.jpg

 Little Skellig, qui abrite une importante colonie de fous de Bassan

 Skellig Michael : l'oratoire et vue sur Little Skellig

 

DSC07935.JPG

phoquue.jpg

Silènes Un phoque fatigué

La vue sur la petite Skellig est à couper le souffle et du sommet de Skellig Michael on ne peut que donner raison au carnet de voyage d'un contemporain : "it's to die for" (mais on va tâcher de vivre pour en profiter). Le temps d'une nuit en bateau, et l'on retrouve les paysages du Cotentin, où traîne encore un peu d’Irlande.

P4192949.JPG

Kerry_to_die_for_01.jpg

Bascule publique de Knight's Town (Ile Valentia)  "Everywhere"

 

En savoir plus :

Planetimago

16:09 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.