Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2010

Le massif forestier de Lorris incendié

forêt d'Orléans-Lorris1 bd.jpg

Située dans le département du Loiret (France), une partie de la forêt d'Orléans (35000 hectares), est placée sous haute surveillance.

Selon les médias locaux, c'est le deuxième incendie criminel qui touche depuis 2009 son plus grand secteur : celui du massif de Lorris-Les Bordes. L'Office National de la Forêt a donc à nouveau interdit cette zone au public. Le 20 mai 2010, près de 6 hectares de forêt ont été brûlés à la hauteur du carrefour de la résistance. L'enquête est en cours. Elle rouvre les dossiers des incendies criminels de l'an dernier à la même période. Déjà, à la mi avril 2009, un feu volontaire avait consummé 30 hectares au massif de Lorris. Il avait fallu l'intervention de près d'une centaine de pompiers avant qu'il soit maîtrisé. Même si la plupart des incendies de forêt ont lieu dans le sud de la France, la région orléanaise n'est donc pas épargnée par ce fléau qui détruit actuellement une partie de sa biodiversité.

Le massif de Lorris (16000 ha.) est composé de chênes, pins sylvestres, charmes, hêtres, bouleaux...Plusieurs grands étangs complètent sa biodiversité comme ceux du Gué-l'évêque, des Bois, d'Orléans. Aire de nidification du balbuzard pêcheur, de retour depuis 1984, comme de l'aigle botté, on trouve aussi parmi la faune et la flore de ce secteur forestier, la martre des pins et le papillon Grand mars changeant. Aujourd'hui, le massif de Lorris est victime d'un pyromane. Les habitants de la région et les amoureux de la nature comptent sur la gendarmerie pour stopper rapidement ce gâchis et préserver la forêt.

François Le Moing - Planetimago, mai 2010


Sources : Radio France Bleu Orléans + Le Journal de Gien + Loiret.com (Conseil Général)

Photo: coucher de soleil, forêt d'Orléans, massif de Lorris, février 2009. (c) FLM - Planetimago.

13:21 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

25/04/2010

Amères dunes

 

 

Hourtin Océan dans les Landes : du haut de la dune, à perte de vue, la mer roule sa colère sur les sables blonds du continent. Début avril, les premiers rayons de soleil. Il fait bon s’étendre sur le sable et écouter le grondement des vagues et le vent. Je marche à la limite de l’écume et ne me lasse pas de contempler les œuvres épurées et éphémères de sable et de galets…Le vent fouette les dunes. Grain à grain, il dessine en leurs creux des petits Sahara ou courent des champs ondoyants de rides délicatement striés par les feuilles d'oyats. Au bas de la dune, je m’allonge...

Au ras du sable, au proche horizon, une bouteille plastique, un tube plastique, une autre bouteille plastique avec une inscription en espagnol, des mégots, un sac plastique …

Hourtin_plage_ordures.jpg

Une plage ? Une décharge ?  Je me relève :  finalement il vaut mieux marcher … La marche tue l'amertume.

 

Plus loin des résidus de pétrole un peu partout. Résultat de dégazages sauvages ou souvenir du naufrage du Prestige (13 novembre 2002). Pour les dégazages, nous assure t-on, ce n’est plus possible, car l’Union européenne, l’Etat et les satellites veillent. Alors un souvenir du Prestige ?

P4088733.JPG

La côte atlantique française a été largement polluée lors du naufrage du Prestige, au premier trimestre 2003 puis lors de l’été qui a suivi, au mois de juillet en Gironde et au mois d’août en Pyrénées Atlantiques. L'Agence Européenne de Sécurité Maritime, installée à Lisbonne, fera t-elle le poids face aux lobbies pétroliers ?

En finira t-on aussi avec les macrodéchets qui défigurent les plages et mettent en péril la faune marine ? Inquiètera t-on jamais les vrais responsables ? J'ai un doute amer ...


Planetimago ; avril 2010

 

 

------------------------------------------

 

Sur le Prestige  :

http://www.robindesbois.org/GEIDE/Dechets%20Post-cata_GEI...)

 

Sur les macro-déchets :

http://littoral.aquitaine.fr/Programme-regional-d-actions...

 

L’agence européenne de sécurité maritime (AESM) :

http://www.emsa.europa.eu/end173.html

 

Donnez votre avis sur la pollution (disons plutôt la qualité perçue) des plages sur le site de l’Agence Européenne pour l’environnement  (même si c’est un peu n’importe quoi  pour ce qui est de la fiabilité de l’information, et avant tout une vitrine pour Microsoft, cette grande entreprise philanthropique) :

http://www.eea.europa.eu/data-and-maps/explore-interactiv...

 




 

 

 

 

 

 

18:06 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

25/09/2009

Eau dans les Alpes : quel devenir ?

 

 

Panorama_lac-et_barrage_Serre-poncon_TTBR.jpg

Le lac de Serre-Ponçon est situé au sud la ville d’Embrun, dans les Alpes de Hautes Provence. Il barre le cours de la Durance et couvre une superficie de 2800 hectares. La Durance prend sa source à environ 2500 m sur la commune de Montgenèvre. Plus de la moitié des eaux de la Durance proviennent de la fonte des neiges. Si l’on considère son débit, c’est après la Saône et l’Isère le troisième affluent du Rhône qu’elle rejoint à quelques kilomètres au sud d’Avignon. Le barrage de Serre-Ponçon créé en 1961 est la seconde plus grande retenue d’eau d’Europe (2800 ha et 1,2 milliards de m3). Il joue un rôle essentiel dans la production d’électricité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans l’irrigation et dans l’alimentation en eau potable des régions en aval. Cet équipement a également permis le développement d’une nouvelle activité touristique.

Un rapport du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) fait le point sur la fonte des glaces et du manteau neigeux en raison du changement climatique qui est particulièrement sensible dans les zones montagneuses. Quel sera l’impact d’un tel phénomène sur un barrage tel que celui de Serre-Ponçon ? Et d’une façon générale, quelles mesures sont envisagées pour maîtriser l’impact du changement climatique sur les ressources en eaux dans les Alpes, considérées comme le château d’eau de l’Europe ?

 

Pour en savoir plus :

 

Planetimago

 

14:06 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |