Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2011

Kerry : to die for ...

Après une traversée, par une mer d’huile depuis Cherbourg, suivie d’un trajet en voiture depuis Rosslare, nous arrivons dans la baie de Ballinskelligs (Baile an Sceilg en Gaélique). Baignant le cap Bollus, l’une des pointes de la péninsule du Kerry, cette baie offre des paysages magnifiques, parmi les plus préservés d'Irlande. En parlant du Kerry, on nous avait dit :« It’s to die for ». On l’espérait, mais on redoutait d’avoir à constater aussi la pluvieuse réalité de l’Irlande. Et bien pour une fin d’avril, ce fut une belle semaine de soleil ; à part une journée à grains, indispensable à une authentique expérience irlandaise.

 

Ballinskelligs, Kerry, Irlande, Skelligs

Vue sur la baie de Ballinskelligs


Voyage aux Skelligs

Lire la suite

16:09 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

25/04/2010

Amères dunes

 

 

Hourtin Océan dans les Landes : du haut de la dune, à perte de vue, la mer roule sa colère sur les sables blonds du continent. Début avril, les premiers rayons de soleil. Il fait bon s’étendre sur le sable et écouter le grondement des vagues et le vent. Je marche à la limite de l’écume et ne me lasse pas de contempler les œuvres épurées et éphémères de sable et de galets…Le vent fouette les dunes. Grain à grain, il dessine en leurs creux des petits Sahara ou courent des champs ondoyants de rides délicatement striés par les feuilles d'oyats. Au bas de la dune, je m’allonge...

Au ras du sable, au proche horizon, une bouteille plastique, un tube plastique, une autre bouteille plastique avec une inscription en espagnol, des mégots, un sac plastique …

Hourtin_plage_ordures.jpg

Une plage ? Une décharge ?  Je me relève :  finalement il vaut mieux marcher … La marche tue l'amertume.

 

Plus loin des résidus de pétrole un peu partout. Résultat de dégazages sauvages ou souvenir du naufrage du Prestige (13 novembre 2002). Pour les dégazages, nous assure t-on, ce n’est plus possible, car l’Union européenne, l’Etat et les satellites veillent. Alors un souvenir du Prestige ?

P4088733.JPG

La côte atlantique française a été largement polluée lors du naufrage du Prestige, au premier trimestre 2003 puis lors de l’été qui a suivi, au mois de juillet en Gironde et au mois d’août en Pyrénées Atlantiques. L'Agence Européenne de Sécurité Maritime, installée à Lisbonne, fera t-elle le poids face aux lobbies pétroliers ?

En finira t-on aussi avec les macrodéchets qui défigurent les plages et mettent en péril la faune marine ? Inquiètera t-on jamais les vrais responsables ? J'ai un doute amer ...


Planetimago ; avril 2010

 

 

------------------------------------------

 

Sur le Prestige  :

http://www.robindesbois.org/GEIDE/Dechets%20Post-cata_GEI...)

 

Sur les macro-déchets :

http://littoral.aquitaine.fr/Programme-regional-d-actions...

 

L’agence européenne de sécurité maritime (AESM) :

http://www.emsa.europa.eu/end173.html

 

Donnez votre avis sur la pollution (disons plutôt la qualité perçue) des plages sur le site de l’Agence Européenne pour l’environnement  (même si c’est un peu n’importe quoi  pour ce qui est de la fiabilité de l’information, et avant tout une vitrine pour Microsoft, cette grande entreprise philanthropique) :

http://www.eea.europa.eu/data-and-maps/explore-interactiv...

 




 

 

 

 

 

 

18:06 Écrit par Planetimago | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |